Cours 5ème

Au cycle 3, l’enseignement de l’histoire et de la géographie a permis aux élèves d’acquérir une première maitrise des connaissances, des langages et des méthodes historiques et géographiques. En cycle 4, les compétences travaillées au cycle précédent sont approfondies : se repérer dans le temps, se repérer dans l’espace, raisonner, s’informer dans le monde du numérique, comprendre et analyser un document, pratiquer différents langages en histoire et en géographie, coopérer et mutualiser.

 

Au cours du cycle 4, les élèves comprennent progressivement comment les disciplines scientifiques que sont l’histoire et la géographie permettent de réfléchir avec précision aux temps et aux espaces des sociétés humaines et d’appréhender des phénomènes sociaux d’une grande diversité. Les thèmes d’enseignement programmés assurent que les élèves découvrent la complexité de l’évolution historique et de l’organisation géographique des groupes humains. L’enseignement de l’histoire et de la géographie doit être envisagé dans la complémentarité entre les deux disciplines : les équipes de professeurs mettent en œuvre les questions programmées dans l’une et dans l’autre de manière équilibrée, à parts égales, en n’hésitant pas à souligner les apports de l’histoire à la géographie et réciproquement.

 

Les enseignants déterminent le volume horaire qu’ils consacrent à chaque thème ou sous-thème en fonction des démarches pédagogiques qu’ils souhaitent mettre en œuvre. Les thèmes, outils et méthodes abordés offrent de nombreuses occasions de travailler avec d’autres disciplines, notamment les sciences de la vie et de la Terre, les mathématiques, le français ou encore les langues vivantes, qui ouvrent sur l’histoire des cultures étrangères ou régionales. Une attention particulière est portée aux liens à construire avec l’enseignement moral et civique, auquel l’enseignement de l’histoire et de la géographie au cycle 4 est étroitement lié, dans la perspective de la maitrise par les élèves en fin de cycle des objectifs fixés par le domaine 3 du socle commun, « La formation de la personne et du citoyen ».

 

Les équipes de professeurs d’histoire et de géographie puisent également dans les thématiques d’histoire des arts pour nourrir leur enseignement ; la connexion est réalisable à partir de toutes les entrées du programme d’histoire, mais aussi à partir de celles de géographie. Ce travail contribue à rendre les élèves sensibles au statut particulier de l’œuvre d’art. Liée au particulier comme à l’universel, la production artistique leur donne accès aux faits et, plus encore, aux cultures du passé ; cette découverte les aide à relier la production artistique passée à celle d’aujourd’hui. Pour rapprocher ce patrimoine culturel de leur propre culture, les élèves apprennent à identifier les formes, les matériaux et les expressions artistiques, et à les associer à des usages pour leur donner un sens. De nombreuses entrées thématiques et méthodologiques d’histoire et géographie permettent également de contribuer à l’éducation aux médias et à l’information.

 

Compétences travaillées

Se repérer dans le temps : construire des repères historiques : Situer un fait dans une époque ou une période donnée. Ordonner des faits les uns par rapport aux autres. Mettre en relation des faits d’une époque ou d’une période donnée. Identifier des continuités et des ruptures chronologiques pour s’approprier la périodisation de l’histoire et pratiquer de conscients allers-retours au sein de la chronologie.

Domaine du socle : 1, 2

Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques : Nommer et localiser les grands repères géographiques. Nommer, localiser et caractériser un lieu dans un espace géographique. Nommer, localiser et caractériser des espaces plus complexes. Situer des lieux et des espaces les uns par rapport aux autres. Utiliser des représentations analogiques et numériques des espaces à différentes échelles ainsi que différents modes de projection.

Domaine du socle : 1, 2

Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués : Poser des questions, se poser des questions à propos de situations historiques ou/et géographiques. Construire des hypothèses d’interprétation de phénomènes historiques ou géographiques. Vérifier des données et des sources. Justifier une démarche, une interprétation.

Domaine du socle : 1, 2

S’informer dans le monde du numérique : Connaitre différents systèmes d’information, les utiliser. Trouver, sélectionner et exploiter des informations. Utiliser des moteurs de recherche, des dictionnaires et des encyclopédies en ligne, des sites et des réseaux de ressources documentaires, des manuels numériques, des systèmes d’information géographique. Vérifier l’origine/la source des informations et leur pertinence. Exercer son esprit critique sur les données numériques, en apprenant à les comparer à celles qu’on peut tirer de documents de divers types.

Domaine du socle : 1, 2, 3

Analyser et comprendre un document : Comprendre le sens général d’un document. » Identifier le document et son point de vue particulier. Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question portant sur un document ou plusieurs documents, les classer, les hiérarchiser. Confronter un document à ce qu’on peut connaitre par ailleurs du sujet étudié. Utiliser ses connaissances pour expliciter, expliquer le document et exercer son esprit critique. Domaine du socle : 1, 2

Pratiquer différents langages en histoire et en géographie : Écrire pour construire sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer et échanger. S’exprimer à l’oral pour penser, communiquer et échanger. Connaitre les caractéristiques des récits historiques et des descriptions employées en histoire et en géographie, et en réaliser. Réaliser des productions graphiques et cartographiques. Réaliser une production audio-visuelle, un diaporama. S’approprier et utiliser un lexique spécifique en contexte. » S’initier aux techniques d’argumentation.

Domaine du socle : 1, 2

Coopérer et mutualiser : Organiser son travail dans le cadre d’un groupe pour élaborer une tâche commune et/ou une production collective et mettre à la disposition des autres ses compétences et ses connaissances. Adapter son rythme de travail à celui du groupe. Discuter, expliquer, confronter ses représentations, argumenter pour défendre ses choix.

Domaine du socle : 2, 3

×