Géographie

L’enseignement de la géographie en cycle 3, centré sur la notion « Habiter », a introduit des notions géographiques et initié des démarches qui sont enrichies et approfondies au cycle 4. Les espaces et les territoires dans le cadre de leur aménagement par les sociétés sont questionnés au regard de la durabilité de leur développement et des effets géographiques de la mondialisation contemporaine. Dans cette perspective, il est important de sensibiliser les élèves à la question du développement, qui reste tout à fait essentielle, mais dont les termes sont modifiés par la montée en puissance des problèmes liés au changement global et à la surexploitation de certaines ressources. Les équipes de professeurs peuvent organiser leur progression librement, même s’il est préférable d’aborder en début d’année les thèmes 1 de chaque partie du programme.

Compte tenu de l’ampleur des thèmes abordés, les professeurs doivent faire les choix nécessaires pour que l’initiation des élèves aux questions traitées leur soit accessible. Il s’agit en particulier de privilégier ce qui permet aux élèves de maitriser progressivement les bases de l’analyse géographique des espaces, de différentes échelles, du lieu au monde, que les sociétés humaines construisent.

La démarche reposant sur l’étude concrète de cas de territoires, contextualisés et replacés à différentes échelles, est particulièrement importante : elle permet aux élèves de mettre en œuvre le raisonnement géographique et d’utiliser des outils et documents variés particulièrement importants (planisphères, cartes, paysages, photographies, SIG, données statistiques, sources écrites, données qualitatives…). Il est également intéressant d’utiliser les représentations et l’expérience géographiques des élèves pour conforter les apprentissages.

Cet enseignement doit aussi être l’occasion de familiariser les élèves avec les notions de base que la géographie utilise pour décrire et analyser les ensembles géographiques de différentes échelles que les sociétés construisent. Certains sujets d’étude peuvent déboucher sur la réalisation de croquis et de schémas qui initient les élèves au langage cartographique. À côté de l’apprentissage des grands principes de la cartographie « classique », on veille à initier les élèves aux principes de la cartographie et de l’imagerie géographique numériques.

Il est important que les élèves soient confrontés durant leur parcours à des exemples et des cas appartenant aux différents grands ensembles territoriaux du monde contemporain. On pourra utiliser les ressources de la réflexion prospective, qui permet, pour tous les thèmes proposés, de poser des questions pertinentes sur les ressources et les contraintes géographiques que des sociétés connaissent et sur les perspectives de développement qu’elles peuvent envisager, et d’engager de nombreuses activités de type projet avec les élèves.

 

Thème 1 : La question démographique et l’inégal développement

-La croissance démographique et ses effets.

-Répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde.

 

Thème 2 : Des ressources limitées, à gérer et à renouveler

-L’énergie, l’eau : des ressources à ménager et à mieux utiliser.

-L’alimentation : comment nourrir une humanité en croissance démographique et aux besoins alimentaires accrus

 

Thème 3 : Prévenir les risques, s’adapter au changement global

-Le changement global et ses principaux effets géographiques régionaux.

-Prévenir les risques industriels et technologiques

Ouest, Afrique Orientale, Afrique australe)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×