Histoire d'Apprendre
Histoire d'Apprendre

01 Novembre

1er novembre 82 av. J.-C. : Sylla seul maître à Rome

Le 1er novembre de l'an 82 avant JC, Sylla vainc ses opposants à la porte Colline, près de Rome et met provisoirement un terme aux guerres civiles qui déchirent la république...

Afficher l'image d'origine

1er novembre 1347 : La Peste à Marseille !

Le 1er novembre 1347, la peste noire, importée de Crimée par des galères génoises, débarque à Marseille.

L'épidémie va se développer dans toute l'Europe d'autant mieux et plus vite que la population est épuisée. Après trois siècles d'expansion démographique, l'Europe est saturée d'hommes que les sols peinent à nourrir. Les disettes, famines et « chertés » se font plus fréquentes et à ces pénuries alimentaires s'ajoute la guerre entre Français et Anglais...

1er novembre 1414 : Concile de Constance

Le 1er novembre 1414, un concile s'ouvre à Constance, sur les bords du lac du même nom, à l'initiative de l'empereur d'Allemagne. Il va mettre fin au Grand Schisme d'Occident qui dure déjà depuis un demi-siècle et voit papes et antipapes s'entredéchirer au grand dam des croyants.

1er novembre 1628 : Fin du siège de La Rochelle

Le 1er novembre 1628 prend fin le siège de La Rochelle. Le roi fait son entrée dans une ville ruinée et dépeuplée par la famine.

Richelieu épargne le maire Jean Guitton, un armateur énergique qui avait défendu la ville et fait le serment de tuer le premier qui parlerait de se rendre : « Pourvu qu'il reste un homme pour fermer les portes, c'est assez ! »...

1er novembre 1755 : Tremblement de terre à Lisbonne

Le 1er novembre 1755, Lisbonne est détruite par un violent tremblement de terre...

1er novembre 1914 : La Royal Navy humiliée à Coronel

Le 1er novembre 1914, tandis que vient de débuter la Première Guerre mondiale, cinq navires allemands, sous les ordres de l'amiral comte Maximilian von Spee, défient l'escadre anglaise de l'amiral Cradock réfugiée dans le port de Coronel, au Chili...

Afficher l'image d'origine

1er novembre 1954 : « Toussaint rouge » en Algérie

Le 1er novembre 1954 marque le début de l'insurrection algérienne. Les indépendantistes du FLN (Front de Libération Nationale) d'Ahmed Ben Bella commettent de nombreux attentats causant une dizaine de victimes musulmanes aussi bien qu'européennes. Parmi celles-ci, un jeune instituteur européen, Guy Monnerot.

Surnommés « fellagha » (en arabe coupeurs de route ou bandits de grand chemin), les indépendantistes souffrent d'être encore très minoritaires et sans soutien consistant dans la population musulmane...

Source : Hérodote.

Ajouter un commentaire