Histoire d'Apprendre
Histoire d'Apprendre

29 Novembre

29 novembre 1314 : Avènement de Louis X le Hutin

Louis X le Hutin, fils de Philippe IV le Bel et Jeanne de Navarre, succède à son père le 29 novembre 1314, à 25 ans. Il reçoit un royaume en ordre et plus puissant que jamais. Ayant hérité de la Navarre par sa mère, il est le premier souverain à s'intituler « roi de France et de Navarre ». Trompé par sa femme Marguerite de Bourgnogne, il la répudie et se remarie avec Clémence de Hongrie avant de se faire sacrer avec elle.

29 novembre 1516 : « Paix perpétuelle » entre Français et Suisses

Le 29 novembre 1516, le roi de France François 1er signe à Fribourg une « paix perpétuelle » avec les treize cantons suisses. C'est la conséquence de sa victoire sur les Suisses à Marignan.

Le traité conduira les Suisses à servir dans les armées du roi de France, jusqu'à se faire tuer pour protéger celui-ci dans les journées sanglantes de la Révolution. Il amènera aussi peu à peu les cantons à une neutralité de plus en plus rigoureuse.29 novembre 1830 : Insurrection en Pologne

Le 29 novembre 1830, le peuple de Pologne se soulève contre l'occupant russe.

La répression par les Cosaques du tsar Nicolas 1er est féroce. Interpellé à la Chambre des députés, le ministre français de la Guerre Bastien Sébastiani a un mot malheureux à ce propos : «L'ordre règne à Varsovie»...

29 novembre 1850 : La reculade d'Olmütz

Le 29 novembre 1850, à Olmütz, la Prusse doit renoncer provisoirement à son projet de fédérer autour d'elle l'Allemagne...

29 novembre 1945 : Tito au pouvoir en Yougoslavie

Le 29 novembre 1945 est proclamée la République populaire de Yougoslavie. Très vite, le chef des communistes yougoslaves, Josip Broz Tito, va s'émanciper de la tutelle soviétique. Il va ériger la Yougoslavie en chef de file des pays non-alignés et devenir le mouton noir du monde communiste.

29 novembre 2012 : La Palestine entre à l'ONU comme État non membre

65 ans jour pour jour après le partage de la Palestine par l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies, celle-ci accorde à l'Autorité Palestinienne présidée par Mahmoud Abbas le statut d'État observateur non membre, à l'instar du Saint-Siège.

Rappelons que le 29 novembre 1947, l'ONU votait le partage de la Palestine, alors sous mandat britannique, en trois entités : un Etats Juif et un État arabe, Jérusalem étant placé sous contrôle international. Les pays arabes ayant refusé ce plan, il allait s'ensuivre quatre guerres et une tension constante entre Israël et ses voisins.

En ce 29 novembre 2012, tandis que l'enclave palestinienne de Gaza est tombée sous la coupe du parti extrémiste Hamas, la Cisjordanie, dirigée par le Fatah, un parti plus conciliant, accède à un début de reconnaissance internationale. Cette décision devrait normalement rapprocher la région de la paix. Mais elle risque aussi d'approfondir un peu plus le fossé entre la Palestine traditionnelle (la Cisjordanie) et le prolétariat de Gaza.

Source : Hérodote.

Ajouter un commentaire