Histoire d'Apprendre
Histoire d'Apprendre

02 Octobre

 

2 octobre 1369 : Du Guesclin reçoit l'épée de connétable

 

 

Le 2 octobre 1369, le roi Charles V le Sage octroie à Bertrand Du Guesclin le titre de connétable...

2 octobre 1535 : Jacques Cartier découvre le site de Montréal

Le 2 octobre 1535, Jacque Cartier découvre au confluent du fleuve Saint Laurent et de la rivière des Outaouais (qui ont donné leur nom à la ville d'Ottawa) une île qu'il baptisera « Mons realis ».

Sur cette île occupée par le village huron d'Hochelaga a été fondée la ville de Montréal le 17 mai 1642.

Afficher l'image d'origine

2 octobre 1935 : L'Italie attaque l'Éthiopie

Le 2 octobre 1935, sur ordre de Mussolini, les armées italiennes envahissent l'Éthiopie (ou Abyssinie) sur un fallacieux prétexte.

Le souverain (négus) Haïlé Sélassié 1er va devoir s'enfuir et plaidera en vain sa cause à Genève devant la SDN. Le 2 mai 1936, le maréchal Badoglio, chef des armées d'Afrique, pénètre à Addis-Abéba, la capitale, et le 9 mai, le roi Victor-Emmanuel III est proclamé empereur d'Éthiopie, future «Africa Orientale Italiana»...

2 octobre 1958 : Sékou Touré proclame l'indépendance de la Guinée

La colonie française de Guinée devient indépendante le 2 octobre 1958 après que le député Sékou Touré eut appelé ses compatriotes à voter non au référendum intituant la communauté française. Le général de Gaulle, président de la République française, fait évacuer aussitôt les Français présents sur place et l'abandonne à son sort. Sékou Touré, premier président de la République démocratique de Guinée, entraîne très vite son pays dans un chaos innommable sous le prétexte d'instaurer une version africaine du socialisme.

Le pays est désigné d'après le nom donné au golfe qui court du Sénégal à l'Angola et borde les principales régions forestières du continent africain. Il a 250.000 km2 et 8 millions d'habitants (2006) très majoritairement musulmans. Sa capitale est Conakry, sur la côte atlantique mais son histoire s'est forgée dans l'intérieur, en particulier dans le massif du Fouta Djalon où des Peuls islamisés ont fondé un État relativement puissant au XVIIIe siècle. Des Mandingues descendus de la vallée du Niger ont par ailleurs dominé la région côtière.

2 octobre 1968 : Massacre de Tlatelolco (Mexico)

Le 2 octobre 1968, soit une dizaine de jours avant l'ouverture des J.O de Mexico, des étudiants manifestent au centre de la capitale mexicaine, sur la place des Trois Cultures, en un lieu dit Tlatelolco, ainsi qu'ils en avaient pris l'habitude depuis une première manifestation en faveur de Fidel Castro, le 26 juillet 1968, qui s'était soldée par deux morts, victimes de brutalités policières.

Cette fois, c'est l'armée elle-même qui fait face aux manifestants. Elle fait feu de façon délibérée, ouvrent le feu. On compte 300 morts.

Par cette répression brutale, le président Díaz Ordaz a voulu étouffer le mouvement estudiantin avant l'ouverture des Jeux. Ceux-ci allaient se dérouler sans autre drame public. On allait néanmoins en conserver le souvenir du poing levé des athlètes noirs américains.

Afficher l'image d'origine

Source : Hérodote.

Ajouter un commentaire

 
×