Histoire d'Apprendre
Histoire d'Apprendre

24 Septembre

24 septembre 768 : Mort de Pépin le Bref

Pépin III le Bref ne s'est pas contenté comme son père Charles Martel d'assumer les fonctions de maire du palais d'un roi fantoche, lointain descendant de Clovis, Il s'est fait lui-même sacrer roi des Francs à Saint-Denis par le pape en personne. À sa mort, à 53 ans, le 24 septembre 768, le royaume a été partagé entre Carloman (20 ans) et Charles (29 ans) selon la coutume germanique. Au premier l'Austrasie, au second la Neustrie et l'Aquitaine.

Charles, plus actif que son frère, supporte mal de n'avoir reçu que la part la plus pauvre de ce royaume immense qui s'étend de part et d'autre du Rhin. De son côté, Carloman refuse à Charles son aide pour soumettre les Aquitains. Qu'à cela ne tienne, Charles (le futur Charlemagne) règle leur compte aux Aquitains et par la même occasion s'empare de la Gascogne, au sud de la Garonne.

La mort de Carloman, le 4 septembre 771 permet à Charles de mettre la main sur l'ensemble des possessions paternelles, après avoir déshérité les enfants de Carloman. Il peut régner désormais sans partage sur le royaume.

Afficher l'image d'origine

24 septembre 1724 : Création de la Bourse de Paris

Un arrêt royal donne naissance à la Bourse de Paris le 24 septembre 1724, soit un demi-siècle environ après ses homologues de Londres et Amsterdam... et 250 ans après la Bourse de Bruges. Elle est installée dans l'hôtel de Nevers, rue Vivienne.

Place de la Bourse avec le palais Brongniart, au carrefour des rues du 4 septembre et de Notre-Dame-des-Victoires

24 septembre 1853 : La Nouvelle-Calédonie devient française

Le 24 septembre 1853, le contre-amiral Febvrier-Despointes prend officiellement possession de la Nouvelle-Calédonie au nom de l'empereur Napoléon III. L'archipel devient français...

Afficher l'image d'origine

24 septembre 1877 : Les samouraïs meurent à Shiroyama

Le 24 septembre 1877, sur la colline de Shiroyama, près de la ville de Kagoshima, une poignée de cinq cents samouraïs engagent avec leurs sabres un combat désespéré contre trente mille soldats de l'armée impériale équipés d'artillerie et de fusils...

Afficher l'image d'origine

24 septembre 2000 : Référendum sur le quinquennat en France

Le gouvernement français soumet à référendum un amendement à la Constitution de la Ve République qui instaure le quinquennat et aligne la durée du mandat présidentiel (5 ans) sur la durée des législatures (mandats des députés de l'Assemblée nationale). C'est la mort du septennat instauré 127 ans plus tôt.

73% des votants s'expriment en faveur de l'amendement constitutionnel mais la participation est très faible (30% des inscrits). Le manque d'enthousiasme de l'électorat vient de ce que la réforme a été mise en oeuvre pour des raisons de convenance partisane par le président Jacques Chirac et son Premier ministre Lionel Jospin.

Le premier de droite, le second de gauche, ils visent l'un et l'autre l'election présidentielle de 2002. Lionel Jospin juge habile de prévoir aussi que les élections législatives se dérouleront dans la foulée des présidentielles, de façon à assurer au Président nouvellement élu une majorité automatique à l'Assemblée.

Cette modification d'apparence anodine aura pour effet de transformer le Parlement en une chambre d'enregistrement, tout juste bonne à entériner les décisions du Président.

24 septembre 2015 : Bousculade mortelle à La Mecque
 

Un mouvement de foule dans le camp de tentes de Mina, à quelques kilomètres de La Mecque, se solde par plus de 2200 morts parmi les pèlerins, dont près de 500 Iraniens. C’est la plus grave tragédie enregistrée au cours du grand pèlerinage annuel de l’islam.

Elle débouche sur une nouvelle dégradation des relations entre Riyad et Téhéran, le gouvernement iranien mettant en cause les défaillances des services de sécurité séoudiens.

Source : Hérodote.

Ajouter un commentaire